OPENLAB #2 à Saint Mandé (94)

  • Soumis par mgombert
  • le 06/03/2015

Ce second Open Lab s’est déroulé le 4 Mars 2015 à Saint Mandé.

Etaient présents autour de l’IGN et du SGMAP : le SDIS 91 et le SDIS 78, le ministère de l’intérieur (DGSCGC), le CGET, GRTGaz, la ministère de l’écologie (DRIEA/SBDEC), la Caisse Centrale de Réassurance, le Cabinet du Préfet de police de Paris et la société Orange.

Actuellement, peu de bases de données ERP sont géolocalisées chez les gestionnaires présents, excepté GRT GAZ qui investit massivement pour recenser les établissements autour des canalisations de leur réseau dans le but de réaliser des études de danger. La géolocalisation des ERP est clairement un enjeu et pourrait être utile pour des logiques de gestion du risque d’incendie et de panique, et de gestion de l’alerte.

Tous reconnaissent la difficulté que représente la géolocalisation et l’entretien d’une telle information. A titre d’illustration, le service SIG du SDIS 78 s’est lancé dans la géolocalisation de sa base, et sur les 18 500 ERP présents, 11 500 ont été géocodés à la rue et 30% des données sont donc à reprendre à la main.

Le ministère de l’Intérieur qui s’occupe du déploiement du logiciel PREVARISC indique que la localisation des bâtiments pourrait avoir une valeur importante notamment lors de la recherche des causes d’incendies. Accord a donc été passé de travailler main dans la main en connectant automatiquement les utilisateurs de Prevarisc qui le souhaitent à la base ERP Nationale.

Une donnée intéressante selon les participants serait de collecter une information concernant les matériaux de construction de chaque bâtiment. Cette question permet de mieux comprendre le positionnement de la base ERP comme pivot d’informations qu’elle référence chez différents producteurs. Ainsi, les matériaux de construction pourront être fournis par un ou des opérateur(s) qui reste(nt) à déterminer.

Prochain Open Lab à Nantes en Juillet…