Quelles informations dans la future BD ERP ?

  • Soumis par mgombert
  • le 01/02/2016

Notre projet a pour vocation de créer la « BD ERP » un référentiel socle, ouvert, et géoréférencé, sur les établissements recevant du public (ERP) sur le territoire national. Cette opération sera rendue possible par la mise en œuvre d’une plateforme opérée par l’IGN, dénommée « la plateforme nationale des ERP » dont l’objectif est de mettre à disposition des outils (services web, API…) utiles aux organismes détenant des informations sur les ERP, tout en facilitant leur contribution à la réalisation de ce référentiel socle national mutualisé.

Notre méthode de travail
Nous ne sommes pas ici dans un schéma classique de constitution de base données géographique : Ce n’est pas l’IGN le producteur dans ce projet, ce sont les SDIS, les agglo, les DDT, et tous ces organismes qui mettront à disposition leur base de données pour qu’on puisse les intégrer dans ce « socle commun ».
Pour voir ce qu’il y avait de commun dans toutes ces données, nous avons analysé différentes bases de données de contributeurs potentiels.
De ce qu’on a pu constater jusqu’à maintenant, ces données sont très hétérogènes, (même au sein de même catégorie de producteurs), avec des organismes d’un niveau de connaissance en information géographique très différente.

Nous sommes conscients qu'imposer un format de données standard dès le début du projet sachant qu’il existe déjà tout un tas de référentiel à droite à gauche, ce sera aussi bloquer l’adhésion de tout un tas d’organismes qui ne peuvent pas (ou ne veulent pas) prendre le temps de faire un travail parfois laborieux de mise au format.
Nous avons donc pris le parti de d'appuyer sur la source, de regarder d’abord ce que chacun avait fait, et de cogiter ensuite sur la meilleure manière de l’intégrer, de le fiabiliser puis d'en déduire les spécifications qui seront nécessaires pour constituer ce socle.
Cette méthode fait qu'on admet qu'à un instant T, ce qu’on a défini est suffisant mais on se laisse la possibilité de pouvoir faire vivre ce modèle en fonction des besoins et opportunités de partenariats qui se présenteront durant l’expérimentation. Ce qui explique pourquoi actuellement le modèle proposé est une V.1.

Nous avons donc échangé avec de nombreux producteurs de données:
Les Openlabs sont des moments utiles pour échanger avec les contributeurs potentiels de ce socle. C’est grâce à leurs retours que nous parvenons à déterminer ce que l’on doit mettre dans la base, de quelle manière on doit le mettre et avec quel niveau d’exhaustivité.
C’est grâce aux derniers échanges avec ces producteurs et l’analyse des fichiers qu’on nous a envoyé qu’il a été décider de :

Représenter de façon surfacique les enceintes d’ERP ainsi que les bâtiments :

  • L’information ERP sera portée sur un ponctuel au centre du bâtiment
  • Un autre ponctuel pourra être situé au point d’accès des bâtiments ou des enceintes les plus complexes

Les informations attributaires qui seront portées sur le ponctuel ERP sont :
Ce sont les attributs qui ont réussi à faire consensus au sein des différents openlabs que nous avons menés et qui ne portent pas de problème en matière d'ouverture

  • La description via un libellé ou un nom (par ex)
  • La catégorie de l’ERP (chiffre)
  • Le type de l’ERP (lettre)
  • Sa localisation : XY et Lat/lon

L'adresse de l'ERP est un attribut quant à lui non obligatoire mais qui pourra permettre d'affiner les paramètres de confrontation avec les données déjà en base.

Actuellement, nous travaillons en beta sur 2 format de fichiers à intégrer: CSV et SHP